Redonner aux institutions béninoises la plénitude de leurs forces

*Le ministre Rogatien Biaou tient le profil idéal*
L’alternance au sommet de l’Etat et la restauration de la démocratie béninoise se précise. Et c’est ce qui est le crédo de l’Alliance Patriotique Nouvel Espoir (Alliance PNE). L’Aliance PNE est un rassemblement divers de Partis, Mouvements, Associations, Organisations et autres formations politiques, a tenu dans les locaux de l’Hôtel Le Consulat le Samedi 30 Janvier, 2021 à Parakou, un évènement des plus marquants dans la vie de la cité des Koborous. 

C’est ce cadre qu’ont choisi les membres, militants et sympathisants d’une dizaine de partis, mouvements et associations politiques venus de tout le territoire national pour tenir le Congrès constitutif de L’Alliance Patriotique Nouvel Espoir (Alliance PNE). L’objectif de l’Alliance est clair : Prendre en charge l’opposition pour porter le message du peuple à Patrice Talon. En termes clairs, il s’agit d’œuvrer pour l’alternance au sommet de l’Etat. Ce qui induit indéniablement la restauration de la Démocratie Béninoise dès 2021. Il n’est point besoin de le repréciser, une telle rencontre a permis à l’Alliance Patriotique Nouvel Espoir de confirmer son appartenance à l’opposition politique sérieuse. Celle qui pense et soutient que les conditions ne sont pas en ce moment réunies pour la tenue d’une élection présidentielle crédible, transparente et pacifique au Bénin. Les militants à travers les Délégués présents ont exprimé l’ardent désir de voir abroger les dispositions d’exclusion contenues dans les lois en vigueur notamment : Un retour à la Constitution du 11 Décembre 1990, la suppression des dispositions sur le parrainage, inapplicable dans les conditions actuelles, la relecture du Code électoral, la relecture de la Charte des partis politiques, la relecture de la loi sur le système partisan. Soulignons également que  les congressistes ont désapprouvé le traitement infligé aux activistes des réseaux sociaux et la situation des exilés politiques. Les premiers faisant l’objet d’enlèvement systématique depuis quelques semaines par les forces de l’ordre et sans convocation préalable, les seconds obligés de vivre loin de la terre de leurs ancêtres pour la simple raison qu’ils tiennent un discours différent de celui qui est au pouvoir. Par ailleurs, le Diplomate Rogatien Biaou, ancien Ministre des Affaires Etrangères et de L’Intégration Africaine a été plébiscité président de l’Alliance PNE et sa candidature fermement recommandée et suscitée à l’unanimité des délégués pour les joutes électorales d’Avril prochain. Les élections présidentielles de 2021 s’annoncent donc très rudes dans l’ancienne République du Dahomey.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Résoudre : *
30 ⁄ 15 =


Menu