Nouvel an 2022 : Message de vœux des militants de l’APNE au Président Rogatien BIAOU

C’est ce jour, dimanche 16 janvier 2022 que les militantes et les militants ont choisi pour adresser formellement les vœux du Nouvel an 2020 au Président de l’Alliance Patriotique Nouvel Espoir (Alliance PNE). Au cours d’un cérémonie fort simple qui a réuni un effectif très restreint constitué des membres du Bureau Exécutif National et quelques militants présents à Cotonou et envions. C’est le premier Vice-Président qui a porté la voix de ses camarades pour la circonstance. Lisez ci-dessous, l’intégralité de son message…

Logo APNE

Message des Membres à l’endroit du Président

Monsieur le Président de l’Alliance Patriotique Nouvel Espoir (APNE),

Camarades Membres du Bureau Politique National de l’Alliance Patriotique Nouvel Espoir,

Mesdames et Messieurs,

         C’est un honneur pour moi, en qualité de Deuxième Vice-Président de l’Alliance Patriotique Nouvel Espoir,  de me retrouver avec vous, Camarades, Membres de l’APNE pour souhaiter de vive voix à notre Président une bonne et heureuse année 2022 empreinte de santé, de paix, de longévité et de victoire politique pour la lutte patriotique dans laquelle nous nous sommes engagés depuis 2020. Que Dieu le Créateur de toute chose et les Mânes de nos ancêtres, nous accorde de vivre une année paisible, nous combattant, au plan individuel et collectif pour continuer à poser des pas décisifs dans l’atteinte de nos objectifs.

Nous sommes fiers d’appartenir à l’Alliance PNE. Pour nous, le slogan évocateur : « L’avenir est dans nos mains », est un gage d’espoir même au fond de la pénombre dans laquelle notre pays, pour ne pas dire notre continent  est plongé par un courant antidémocratique. Nous avons foi que votre leadership combiné à l’engagement de chacun de nous, seront déterminant dans la refondation de notre République, la restauration de la démocratie, la sauvegarde de l’état de droit et la réinsertion du Bénin dans le concert des Nations.

En une occasion aussi solennelle, permettez-moi de rappeler à l’attention de tous que depuis, le 30 janvier 2021, date de notre Congrès constitutif, nous n’avons pas manqué de monter au créneau, chaque fois que nous en avons l’occasion pour rappeler les défis qui sont les nôtres en ce moment à savoir :

  • L’organisation des Assises nationales pour refonder la République,
  • La restauration de la démocratie et de l’Etat de droit,
  • La réinsertion du Bénin dans le concert des Nations.

   Oui, il nous faut mettre résolument en œuvre ces piliers pour véritablement bâtir notre République, qui a plus que jamais besoin d’être réellement décidée pour la première fois depuis, le 04 décembre 1958.

Tous les analystes politiques, et même le citoyen lambda, s’accordent pour dire l’image de marque de notre Etat, pionnier de la démocratie en Afrique est ternie et avilie. 

    Le Peuple est étouffé aujourd’hui par ces propres dirigeants, qui ont pourtant martelé urbi et orbi qu’ils le soulageraient. Les nombreuses taxes, la cherté de la vie, l’inexistence d’emploi pour la jeunesse sont des preuves réelles du mal que nous vivons.

Le 16 janvier 1977, il y a  45 ans aujourd’hui, 16 janvier 2022, notre commune Patrie avait été éprouvée par des envahisseurs, qui n’avaient qu’un seul objectif, mettre à genoux notre Etat et notre Peuple. N’eût été le patriotisme et la vaillance de ses fils et filles, la victoire sur l’agression armée impérialiste nous aurait échappée. Ceci étant, nous devons à notre tour faire montre de combativité pour sortir notre Etat de l’ornière politique et du marasme sociopolitique.

 Nous sommes conscients que cette sortie de l’ornière ne peut réussir sans l’adhésion massive des jeunes, des femmes et des patriotes. C’est pourquoi, nous avons accueilli favorablement l’initiative de l’installation des Cellules d’Arrondissements et des Communes de notre Alliance, à la réunion extraordinaire de l’Alliance, tenue le samedi 11 décembre 2021 à Parakou. Qu’il me soit permis ici de vous remercier en personne, M. le Président, pour l’organisation de cette séance sans oublier les Organisateurs qui ont su diriger avec tact ladite réunion. Cette rencontre a été une preuve tangible de la continuité de notre lutte pour l’avènement d’un Nouvel Espoir pour notre Peuple laborieux et vaillant.

 Aussi avons-nous adopté à cette même rencontre, du 11 décembre 2022, la création du Groupe des Amazones Nouvel Espoir (GANE). Sa création nous permet de mobiliser beaucoup de jeunes filles et de femmes à la lutte de libération sans condition des détenus politiques notamment les femmes dont Garya SAKA.

« L’avenir est dans nos mains »,

Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.

Résoudre : *
19 × 22 =


Menu